Etat des pratiques RSE dans le secteur sanitaire-social

NewsRSE

Etat des lieux des pratiques RSE dans le secteur sanitaire et médico-social - Janvier 2018
Une Convention Développement Durable a été établie entre l'Etat, l'ANAP et les principales fédérations du secteur sanitaire et médico-social. L’ANAP, au travers de « Mon Observatoire du Développement Durable » (MODD), a coordonnée la première campagne de collecte de données. Le rapport des résultats, publié en décembre 2017, a permis d’établir un état des lieux de la maturité des démarches de responsabilité sociale des entreprises / organisations (RSE / RSO) et d’identifier des pistes d’actions.

Que retenir de la première campagne de collecte MODD ?  Source : ANAP, (2017), « Mon Observatoire du DD : résultats 2017 »

Collectemodd 

Malgré le biais induit par la participation de structures sensibilisées aux enjeux du développement durable, on constate un taux de maturité perfectible. Enfin, ¾ des structures ont un niveau de maturité inférieur à 63%

Pourquoi développer une approche RSE dans l’univers sanitaire et médico-social ?

  • Parce la performance d’un établissement doit prendre en compte aussi bien sa performance financière, que son capital immatériel (compétences et partage de connaissance, organisation, satisfaction des usagers). La RSE est une opportunité de valoriser / évaluer les impacts des activités de l’établissement sur l’ensemble de ses parties prenantes (salariés, partenaires, collectivités, usagers…), au travers d’indicateurs pertinents
  • Parce que la philosophie, l’approche globale et transversale de la RSE permet de donner du sens aux réflexions et pratiques de l’établissement, en cohérence avec d’autres injonctions :
    • Ouverture sur l’environnement (GHT, EVI / EVE et recommandations ANESM
    • Droits des usagers et promotion de la bientraitance (certification HAS, recommandations ANESM)
    • Impact de la qualité de vie au travail sur la qualité de l’accompagnement, de la prise en charge (bien être des professionnels, management participatif, dialogue social, communication…)
    • Maîtrise des dépenses (liés aux consommations énergétiques, à la production des déchets, à l’absentéisme, …)
    • Développement de la maturité des processus dans la cadre de la certification HAS (maîtrise des interfaces, partage de connaissances, gestion des compétences, …)
    • ...
  • Parce que la RSE, au travers de l’amélioration des relations avec les parties prenantes, est un levier d’amélioration de la performance globale de l’établissement.

Pour découvrir la RSE et l’offre d’Else consultants, nous invitons à lire notre article

Mots-clés: Santé, Médico Social